En plein cœur du 2ème arrondissement à Paris se trouve la tour Jean-sans-Peur, un magnifique vestige médiéval. Désormais élément atypique de la capitale, la tour Jean-sans-Peur et ses habitants ont pourtant été pendant longtemps des éléments indissociables de Paris.

Une tour en plein Paris

Tour Jean Sans Peur au Moyen-Age - 2e Arrondissement

     Si aujourd’hui il ne reste plus que la tour, la tour Jean-sans-Peur faisait initialement partie de l’hôtel de Bourgogne, un vaste domaine qui s’étendait sur 1 hectare au début du 15ème siècle. Cet hôtel appartenait alors à la très riche et puissante famille des ducs de Bourgogne.

    Avant d’être la propriété des ducs de Bourgogne, le terrain appartenait cependant à la famille d’Artois qui y avait fait construire l’hôtel d’Artois au 13ème siècle. L’hôtel d’Artois et le domaine passent dans les mains des ducs de Bourgogne à la suite d’un mariage avec la maison d’Artois en 1369.

     Philippe II de Bourgogne fait reconstruire au 14ème siècle un hôtel bien plus grand et plus vaste : c’est la naissance de l’hôtel de Bourgogne. La tour, elle, est ajoutée par son fils Jean-sans-Peur en 1409. C’est alors la plus haute tour civile de Paris !

Chose étonnante, l’hôtel de Bourgogne était construit en partie sur la muraille de Philippe Auguste, édifiée au 12ème siècle. L’hôtel avait donc la particularité d’être à la fois dans et en dehors de Paris !

Jean-sans-Peur, duc de Bourgogne et régent du royaume de France

Jean Sans Peur Tour Jean Sans Peur - 2e Arrondissement

     Vous l’avez compris, la tour Jean-sans-Peur s’appelle ainsi du nom de son fondateur !

     Jean-sans-Peur devient duc de Bourgogne à la mort de son père en 1404. Issu d’une famille influente, il compte bien prendre la succession de son père auprès du jeune roi Charles VI (la famille de Bourgogne en avait la tutelle depuis son accession au trône).

     En effet, le roi Charles VI, surnommé « Charles 6 le fou », avait régulièrement des crises de folie qui l’empêchaient momentanément de régner. Le pouvoir était alors assuré par les proches de la famille royale !

     Parmi les prétendants à cette « régence » par intérim, il y a donc Jean-sans-Peur, le cousin du roi. Mais également Louis d’Orléans, le frère du roi, qui souhaite évincer la famille de Bourgogne qui a pris trop d’importance. Jean-sans-Peur règle rapidement le problème en le faisant assassiner, ce qui déclenche un conflit entre les Bourguignons et les Armagnacs (partisans de Louis d’Orléans).

     Craignant des représailles (à juste titre car Jean-sans-Peur meurt assassiné par des Armagnacs), le duc décide de fortifier sa demeure parisienne et fait construire une tour défensive à laquelle il donne son nom.

La tour Jean-sans-Peur, vestige remarquable d’une époque passée

Escalier à vis - Tour Jean Sans Peur - 2e Arrondissement

    On peut penser que la tour Jean-sans-Peur a une fonction défensive. Cependant, la largeur et la quantité des ouvertures empêche toute vocation défensive ! En revanche, la tour a une fonction d’habitat : Jean-sans-Peur y logeait lors de ses séjours à Paris.

     Les chambres que l’on trouve aux étages témoignent d’un grand confort pour l’époque, notamment par leurs cheminées. Ces cheminées sont accompagnées de latrines chauffées qui disposent d’un conduit d’aération. Ce sont les plus anciennes latrines qu’il nous reste aujourd’hui ans Paris !

     Au-delà de sa fonction d’habitation, la tour a avant tout une fonction symbolique. Cette tour, qui dépasse presque tous les édifices parisiens à son époque, est une façon pour Jean-sans-Peur d’affirmer sa richesse et son pouvoir aux yeux de tous.

     Certains éléments mêmes du décor et de l’architecture sont là pour en témoigner, comme le superbe escalier à vis qui reliait l’ancien hôtel à la tour ou la magnifique voûte végétale ornée de trois plantes qui représentent Jean-sans-Peur et ses parents.

     Ouverte au public depuis 1999, la tour Jean-sans-Peur continue d’émerveiller ses visiteurs. Si vous souhaitez vous aussi remonter le temps jusqu’au Moyen-Age, notre visite guidée La vie de château est faite pour vous !

Les Découvreurs, késako ?

Nous proposons des activités culturelles insolites pour découvrir les trésors patrimoniaux cachés de Paris et de la région Île-de-France :

Les Découvertes
Les Explorations
Les Aventures
Les Fantaisies
En savoir plus

Leave a Reply