Le Ponte Vecchio, le pont du Rialto… Ces doux mots italiens vous sont probablement familiers. Tous sont des exemples de pont habité datant de la Renaissance et on en trouvait jusqu’à Paris. Des constructions pour le moins surprenantes ! A l’époque, la diffusion de la Renaissance italienne à travers l’Europe facilite leur essor.

Le pont habité, un édifice insolite et fédérateur

     Au début de la Renaissance, le pont habité est monnaie courante à Paris. Pourtant, on ne dénombre aujourd’hui dans le monde qu’une petite dizaine de ponts habités préservés. La plupart se trouve en Europe, à l’image du pont des Epiciers d’Erfurt, ou du Ponte Vecchio de Florence.

     Le pont habité consiste en l’association de deux éléments constructifs : le pont et le bâtiment. Sa spécificité réside donc dans le fait qu’il est enrichi de constructions telles que des habitations, des commerces de bouche, des boutiques.

     Cette caractéristique confère ainsi au pont habité un pouvoir d’attraction unique. On s’y rend pour rencontrer, discuter, acheter, et non plus seulement pour traverser un fleuve ou une rivière. Durant la Renaissance, le pont habité est un lieu bouillonnant, et à Paris aussi d’ailleurs : il instaure une continuité et agit dans la ville comme un élément fédérateur.

ponts habités renaissance paris

Le pont Notre-Dame à Paris

     Reconstruit en pierre en 1512, le pont Notre-Dame combine alors maisons et commerces. On y trouve principalement des orfèvres et des changeurs. Le célèbre marchand de tableaux et d’estampes François Gersaint y possède également sa boutique, immortalisée par le peintre Antoine Watteau en 1721 dans L’Enseigne Gersaint.

     Par ailleurs, en 1515, François Ier entre dans Paris par le pont Notre-Dame. Il délaisse son voisin, le pont au Change, et affirme ainsi son goût pour la nouveauté. Difficile aujourd’hui d’imaginer une telle effervescence ! L’actuel pont Notre-Dame est inauguré en 1919 et ne comporte plus aucun bâtiment.

Le pont habité dans l’art

     Elément incontournable de la ville à la Renaissance, le pont habité devient le sujet de nombreuses représentations de paysages urbains. Le peintre vénitien Canaletto peint avec réalisme et précision le célèbre pont du Rialto de Venise. On peut retrouver l’une de ses œuvres au musée Jacquemart-André, auquel nous consacrons d’ailleurs une visite guidée en ligne. Avec la place Saint-Marc, ce pont unique constitue l’un des sujets les plus demandés par les collectionneurs de vue de la belle Venise.

ponts habités renaissance paris

     Le pont habité constitue donc un marqueur fort des villes de la Renaissance. Ils sont aujourd’hui rares car beaucoup ont été démolis. Cependant, les ponts habités encore visibles sont de véritables bijoux et témoignent de la frénésie des villes de l’époque.

     Embarquez pour un voyage dans l’Italie de la Renaissance grâce à notre visite guidée en ligne au musée Jacquemart-André !

Les Découvreurs, késako ?

Nous proposons des activités culturelles insolites pour découvrir les trésors patrimoniaux cachés de Paris et de la région Île-de-France :

Les Découvertes
Les Explorations
Les Aventures
Les Fantaisies
En savoir plus

Leave a Reply