Paris à la Renaissance était bien différente de la ville que nous connaissons aujourd’hui. Après le Moyen-Age, les évolutions connues par la capitale furent nombreuses mais presque imperceptibles. Certains de ces changements advenus pendant la Renaissance restent néanmoins encore visibles dans Paris et témoignent de cette période.                               

La Renaissance arrive en France

Paris à la Renaissance - Guerres d'italie

     Le début du 16ème siècle est marqué par les guerres d’Italie, qui opposent les Français au royaume de Naples. En effet, Charles VIII réclame son droit de monter sur le trône de Naples, comme le feront ses successeurs Louis XII et François Ier. Avec ces guerres, les souverains rapportent un nouveau courant de pensée et d’art : la Renaissance.

     Présent en Italie depuis le 15ème siècle, la Renaissance arrive en France un siècle plus tard. Ce courant se caractérise par un attrait pour l’Antiquité ainsi que par le goût du beau et de l’harmonie. En France, le chef de file de la Renaissance est l’École de Fontainebleau. Les bases de l’École sont posées lorsque François Ier rentre d’Italie avec des artistes comme Léonard de Vinci. Cependant, c’est avec la génération suivante d’artistes que l’École prend son ampleur et adhère aux principes du maniérisme.

     Avec les artistes maniéristes, le réalisme n’a plus sa place et cède devant les arabesques et le mouvement. C’est également à ce moment que l’art abandonne les sujets bibliques au profit de sujets plus mythologiques.

     Pour en savoir plus sur l’art de le Renaissance, inscrivez-vous à notre visite guidée “Un voyage dans l’Italie de la Renaissance” !

Est-ce que Paris change à la Renaissance ?

Paris à la Renaissance - François Ier

     François Ier est le premier roi de France à ne plus vouloir voyager entre les différents domaines royaux et à avoir une résidence principale. Il décide alors d’embellir la ville de Paris mais sa décision n’entraîne pas de grands bouleversements dans la capitale, qui garde son aspect médiéval.

     Paris reste donc une ville principalement d’inspiration gothique à l’architecture désordonnée. Cependant, avec François Ier apparaît l’obligation de respecter des plans d’architecture avant de construire, de façon à ne pas multiplier des styles trop différents. Enfin, à la fin de la Renaissance se développe une Renaissance purement française, qui mélange le style national à ceux de l’Italie et de l’Antiquité. Pour découvrir à quoi ressemblait Paris en 1600, c’est ici.

Les vestiges de la Renaissance à Paris

Paris à la Renaissance - Luxembourg

     Quelques vestiges de la Renaissance subsistent encore à Paris.

     Le premier est le pont Notre-Dame, originellement en bois et reconstruit en pierre sous Louis XII. Pendant la Renaissance, c’est un pont « habité » qui est flanqué, de chacun des deux côtés, d’une succession d’habitations collées les uns aux autres.

     Le jardin du Luxembourg est un autre vestige de Paris à la Renaissance. Construit sur les ordres de Marie de Médicis, il se trouve dans un quartier calme et peuplé de nombreux Italiens. Le parc de l’époque est pensé pour ressembler au parc italien de Boboli. Il subit de nombreux changements au cours des siècles, jusqu’à Haussmann qui bouleverse totalement son organisation initiale.

     Paris à la Renaissance est une ville encore médiévale, qui se modernise progressivement. Mais si l’urbanisation n’est pas impactée par ce courant artistique, l’art entre lui dans une période de foisonnement… Découvrez les pépites artistiques de la Renaissance grâce à notre visite guidée au musée Jacquemart-André !

Les Découvreurs, késako ?

Nous proposons des activités culturelles insolites pour découvrir les trésors patrimoniaux cachés de Paris et de la région Île-de-France :

Les Découvertes
Les Explorations
Les Aventures
Les Fantaisies
En savoir plus

Leave a Reply