La construction du quartier de La Défense est une histoire qui dure depuis des siècles. Les rois de France avaient déjà des vues sur cette partie de l’ouest de Paris et cet intérêt n’a fait que grandir au cours du temps.

La Défense avant 1958

Axe historique - Construction du quartier de La Défense

       L’histoire de La Défense remonte à l’époque de François Ier, lorsqu’il décide de faire du château de Saint-Germain-en-Laye la résidence secondaire de la famille royale. Le but est désormais de rendre praticable la route reliant Saint-Germain au palais du Louvre. C’est dans cette optique que Le Nôtre, jardinier de Louis XIV, organise la capitale le long d’un axe qui part du Louvre et passe par ce qui devient les Champs-Elysées sous Napoléon Ier. En 1836 s’ajoute à cet axe l’Arc de Triomphe.

     En plus d’être traversées par cet axe historique, les villes de l’ouest parisiens s’industrialisent progressivement. Puteaux et Courbevoie sont peuplés d’usines, d’ateliers, d’entrepôts et de quelques habitations. La ville de Nanterre fait quant à elle office de bidonville de Paris. C’est donc tout naturellement que la capitale se tourne vers ces villes lorsque l’idée de construire un nouveau quartier émerge.

Le lancement du projet

Construction La Défense - Construction du quartier de La Défense

     La période d’après-guerre est une période de reconstruction et l’Etat décide de faire de l’axe historique un axe d’urbanisation. En effet, les politiques de l’époque prennent conscience qu’ils doivent moderniser la France pour qu’elle puisse faire face aux autres pays occidentaux.

      Avec la croissance économique des Trente Glorieuses, la valeur d’une ville ne se mesure plus à son architecture mais à son économie. L’époque est aussi caractérisée par la dominance politique, économique et culturelle des Etats-Unis. Le quartier de La Défense est donc le « nouveau Manhattan » et son enjeu est de montrer la nouvelle prospérité économique de la France.

La Défense à sa création

CNIT - Construction du quartier de La Défense

     En 1958 apparaît le premier bâtiment du nouveau quartier de La Défense, le Centre national de l’industrie et des techniques. Le CNIT est destiné à accueillir de grandes expositions et des évènements populaires comme le salon de l’industrie ou celui de l’enfance.

   Face à la frénésie constructive qui s’empare du quartier, l’Etat décide de créer l’Etablissement public de l’Aménagement de La Défense, qui est chargé de plusieurs missions sur une durée de 30 ans. C’est à l’EPAD que revient la tâche de vendre les droits de construction dans le quartier.

     En 1964 l’organisme réalise un premier plan masse, plan qui établit la zone de construction et les éléments à construire. Le plan autorise la création de tours d’une hauteur de 25 étages pour les tours de bureaux et de 12 étages maximums pour celles abritant des logements. Le but est qu’une homogénéité des tours ressorte du quartier, construit de chaque côté d’un axe. Le plan prévoit également la création d’un secteur commercial au pied des tours.

     Depuis le premier plan masse, le quartier de La Défense n’a cessé de s’agrandir et de s’embellir de nouvelles tours. Pour en savoir plus sur l’histoire fascinante de ce quartier n’hésitez pas à participer à notre visite guidée sur le sujet 😉

Les Découvreurs, késako ?

Nous proposons des activités culturelles insolites pour découvrir les trésors patrimoniaux cachés de Paris et de la région Île-de-France :

Les Découvertes
Les Explorations
Les Aventures
Les Fantaisies
En savoir plus

Leave a Reply