De belles sculptures se trouvent dans les nombreux jardins de Paris, qui prolongent ainsi les musées de la capitale. En se promenant dans ces jardins, le curieux peut tomber sur un grand musicien, des femmes nues ou encore une magicienne.

La biblique : Le Bon Samaritain

Les plus belles sculptures des jardins de Paris - Le Bon Samaritain

      Dans le jardin des Tuileries trône une sculpture en marbre réalisée en 1896 par François Sicard. Pour cette statue installée aux Tuileries en 1905, l’artiste a repris un sujet religieux classique : le Bon Samaritain secourant l’homme mourant qui a été ignoré par deux religieux.

Métro ligne 1, arrêt Tuileries, vers le petit bassin

La féminine : les statues de Maillol

Les plus belles sculptures des jardins de Paris - Maillol

     Non loin des Tuileries se trouve le jardin du Carrousel, qui abrite une vingtaine de statues d’Aristide Maillol. Beaucoup de ces nus féminins sont inspirés de Dina Vierny, la muse de Maillol. C’est d’ailleurs elle qui hérite des œuvres de l’artiste à sa mort et fait don des statues à la ville de Paris. En plomb et de style classique, les statues sont inspirées de l’antiquité grecque, comme le montrent leurs cheveux coiffés en chignon, coiffure caractéristique de l’époque.

     N’hésitez pas à vous inscrire à notre visite guidée « Femmes, femmes, femmes » pour tout savoir sur les statues de Maillol aux Tuileries !

Métros lignes 1 & 7, arrêt Palais Royal Musée du Louvre

La musicale : Monument à Frédéric Chopin

Les plus belles sculptures des jardins de Paris - Chopin

     Direction le parc Monceau pour rendre hommage à l’un des plus grands musiciens de son temps. Le monument à Frédéric Chopin est réalisé en 1906 par le sculpteur Jacques Froment-Meurice, qui est spécialisé dans les bronzes animaliers. Le groupe en marbre représente Chopin assis devant son piano et accompagné de la Nuit (au-dessus du piano) et de l’Harmonie (à ses pieds).

Métro ligne 2, arrêt Monceau, à l’entrée de l’Avenue Ferdousi, près du Carrousel du parc Monceau

La mystique : La Velléda

Les plus belles sculptures des jardins de Paris - Velléda

     Le jardin du Luxembourg accueille quant à lui une statue qui a fait fureur pendant l’exposition des Beaux-Arts de 1839. Le succès de La Velléda ou Velléda contemplant la demeure d’Eudore est tel qu’Hyppolite Maindron la reproduit en marbre pour le Luxembourg en 1844. La sculpture a pour sujet la prophétesse celte Velléda, connue pour avoir prédit le soulèvement des peuples germaniques contre l’empereur romain Vespasien en 70. Ici, Velléda contemple la demeure d’un soldat romain dont elle est tombée amoureuse, juste avant de se suicider.

RER B, arrêt Luxembourg, dans l’allée du parc de la rue Auguste Comte

L’exploratrice : La fontaine des quatre parties du monde

Les plus belles sculptures des jardins de Paris - La fontaine des quatre parties du monde

     La sélection se termine avec une sculpture qui est également une fontaine, que vous pouvez admirer au jardin des Grands-Explorateurs Marco-Polo et Cavelier-de-la-Salle. La sculpture est en réalité composée de deux parties : un socle orné de chevaux marins, de l’artiste Emmanuel Frémier et Les Quatre Parties du monde soutenant la sphère céleste de Jean-Baptiste Carpeaux. Les quatre femmes représentent les quatre continents : Europe, Asie, Afrique et Amérique. Elles tournent autour du globe qu’elles portent et qui est orné des signes du zodiaque.

RER B, arrêt Port-Royal, à l’entrée du jardin

     De nombreuses sculptures se trouvent donc dans les jardins de Paris et rivalisent en beauté et en élégance. Pour en découvrir plus sur les sculptures de Maillol, n’hésitez pas à vous inscrire à notre visite « Femmes, femmes, femmes » 😊

Les Découvreurs, késako ?

Nous proposons des activités culturelles insolites pour découvrir les trésors patrimoniaux cachés de Paris et de la région Île-de-France :

Les Découvertes
Les Explorations
Les Aventures
Les Fantaisies
En savoir plus

Join the discussion One Comment

  • Max Régnier dit :

    C’ est en véritable révélateur qu’ Aristide Maillol sculptera ses nus féminins. Il subjuguera la beauté classique en restituant à la nudité féminine toute sa vérité, toute son authenticité. Le génial artiste nord catalan n’ atténue pas les formes, il n’ estompe pas les volumes; Aristide Maillol les affirme, les épanouit et fera entrer sa sculpture dans l’ art nouveau. Par la science de son talent, il va réconcilier la femme avec son corps et nous émerveiller de leur naturelle beauté. Si les villes comme New-York se conjuguent au masculin, Paris c’ est au féminin qu’ elle se courtise, ainsi les “Femmes” de Maillol posent au coeur de la ville des Lumières… pour mieux nous éblouir.

Leave a Reply